Les 10 Conseils pratiques pour planter de la sarriette en pleine terre

Sel commun (Satureja hortensis) : espèce annuelle qu’il convient de planter chaque année. Sel de montagne (Satureja montana) : une plante vivace qui peut vivre de nombreuses années.

Quand et comment planter la sarriette ?

Quand et comment planter la sarriette ?

Le semis se fait en mars-avril, dans des caisses, dans des abris ; Lorsque les plantules auront 4 feuilles elles seront repiquées dans des bacs, puis les pieds seront mis à une distance de 25 cm, à l’automne ou au printemps suivant, après avoir passé l’hiver sous châssis froid. Ceci pourrait vous intéresser : Les 20 meilleures façons de planter arbre nain.

Comment transplanter du sel ? Retirez les feuilles à la base de la tige pour ne laisser que les feuilles à l’extrémité supérieure. Préparez un pot avec un mélange de la moitié de la terre du jardin et du sable de rivière ou de la perlite pour rendre le mélange très drainable. Faites un trou avec un crayon et insérez-y la coupe.

Comment planter du sel dans le sol ? À l’aide d’une houe, creusez des lignes peu profondes dans le sol à une distance de 40 cm. Tapotez ensuite le bas de la ligne avec le dos de votre râteau et semez le gros sel en rang. Recouvrez les plantes d’une fine couche de terreau et arrosez-les très légèrement.

A lire également

Est-ce que la sarriette gel ?

Est-ce que la sarriette gel ?

La sarriette pousse sous tous les climats avec une bonne exposition au soleil, mais préfère les régions méridionales, la plante annuelle disparait en hiver, gèle. A voir aussi : Comment traduire facilement fraise en espagnol. Le fromage permanent doit être coupé à 10-15 cm du sol avant le froid d’octobre.

Le sel est-il durable ? Le salé est une plante aromatique et médicinale. Il appartient au genre Satureja (famille des Lamiacées) et compte une trentaine d’espèces par an. Il ressemble relativement bas (20 à 40 cm de haut), à une plante herbacée (espèce annuelle) ou à un sous-arbrisseau (vivace).

Quand doit-on couper le sel ? La récolte salée se fait au besoin, mais pour l’entretenir, les tiges sont coupées au printemps, en début de floraison, puis séchées à l’ombre, avant d’être stockées dans une boite hermétique.

Vous avez peur des engelures ? La sarriette supporte très bien le froid, il n’est donc pas nécessaire de la protéger en hiver.

Comment utiliser la sarriette en cuisine ?

Comment utiliser la sarriette en cuisine ?

Le sel est utilisé dans les viandes, les soupes, les ragoûts, les sauces, les salades et les viandes grillées rôties dans du porc, du lapin, du gibier, de la volaille ou des garnitures. Le vinaigre lui donne un goût. Voir l'article : VIDEO : Les meilleures manieres d’enlever tache tomate. Séchage avant floraison : Attacher en grappes.

Comment utiliser le sel en infusion ? Préparez une infusion digestive salée. Porter l’eau à ébullition. Ajoutez du sel. Couvrir et laisser infuser 10 minutes. Filtrez et buvez 1 à 3 verres par jour après les repas.

Où mettre du sel ? Comme le thym, il a le goût des légumineuses car il facilite la digestion et améliore le goût. La sarriette aime aussi les légumes d’été, les pois, les haricots frais, l’ail et les oignons. Il se marie bien avec le porc ou l’agneau, il a le goût du bouillon et des plats cuits au feu.

Quels sont les bienfaits du sel ? Quels sont les bénéfices? En usage interne et externe, le sel possède des propriétés digestives, antibactériennes et antiseptiques. C’est aussi un atout pour la récupération de la forme physique et intellectuelle.

Vidéo : Les 10 Conseils pratiques pour planter de la sarriette en pleine terre

Comment conserver la sarriette pour l’hiver ?

Comment conserver la sarriette pour l'hiver ?

Conserver en tige dans un verre d’eau ou dans un sac plastique perforé dans le bac à légumes du réfrigérateur. Sur le même sujet : Les 6 Conseils pratiques pour cuisiner grosse courgette. Couvrez un bac de glaçons avec de l’eau et hachez d’abord les feuilles afin de pouvoir les conserver au congélateur pendant plusieurs mois.

Comment congeler le salé ? Congélateur : Hacher finement, déposer sur un bac à glaçons, couvrir d’eau et congeler.

Comment conserver le sel frais ? Couvrez un bac de glaçons d’eau et hachez d’abord les feuilles afin de pouvoir les conserver au congélateur pendant plusieurs mois. La sarriette permet aussi de la faire sécher : accrochez-en une botte à l’envers dans une pièce sombre et aérée.

Quand fleurit la sarriette ?

Profondeur Période de plantation Période de floraison et de récolte
Sans enterrer le collier Semis : avril-mai Plantation : avril et septembre-octobre Floraison : culture d’été à partir de la 2ème année Comme il faut le récolter à partir du mois de mai.

Comment le garder salé ? Le fromage ordinaire peut être facilement éduqué dans un bol, un vase ou un pot, à installer au soleil sur un balcon ou une terrasse. Ceci pourrait vous intéresser : Pourquoi mon bonsaï perd toutes ses feuilles ? Que ce soit au sol ou en pot, cet assaisonnement ne nécessite aucun entretien particulier, en plus d’un arrosage régulier, afin que les feuilles restent bien tendres.

Quand couper le sel ? Le sel est récolté du printemps à l’automne, selon les besoins, pour être consommé frais. Pour conserver feuilles et fleurs séchées, récoltez en juillet ou août par temps très sec et ensoleillé. Continuez tôt le matin : le goût sera plus prononcé.

C’est quoi la Farigoulette ?

La Farigoulette est le nom donné à une plante aromatique proche du thym, qui donne du goût aux plats de province. Ceci pourrait vous intéresser : Les 12 meilleurs conseils pour faire boisson menthe.

Quel est l’autre nom du thym ? Plusieurs de ses noms font référence au thym commun : thym de jardin, pot, farigoule, mignotise des Genevois, thym à herbe, thym commun, vrai thym. En Provence et Languedoc, le thym commun est appelé « farigoule » ou « frigule », et le thym sauvage est appelé « farigoule ».

Quel est l’autre nom de Farigoula ? La farigoule est le thym, autre nom donné à l’herbe aromatique utilisée principalement en cuisine.

Qu’y a-t-il entre le thym sauvage et le thym ? Le vrai thym pousse dans de petits arbustes, avec des tiges ligneuses persistantes, et le thym sauvage se présente sous la forme d’un tapis herbeux plus large ou large avec des tiges courtes. Cette simple différence de port suffit à les identifier. Connus depuis l’antiquité, le vrai thym et le thym ont toujours été célébrés.